Comment sécher de l’ail ?

Séchage naturel de l'ail
Ail séché

Beaucoup de personnes ont l’habitude d’acheter de l’ail séché à l’épicerie. Elles ignorent sans doute qu’il est possible de réaliser soi-même la déshydratation de ce condiment. Faites-vous partie de ces personnes ? Prenez le temps de lire cet article pour savoir comment faire sécher de l’ail. Vous découvrirez les différents procédés pour réussir la préparation ainsi que les avantages de la consommation de cette plante aromatique.

Pourquoi est-il intéressant de préparer de l’ail séché ?

Quelles que soient les habitudes culinaires, l’ail est un ingrédient omniprésent dans la cuisine. Écrasé ou finement coupé, il rehausse le goût des plats. On peut aussi s’en servir pour faire mariner viandes et poissons.

La préparation de l’ail séché permet de réduire le temps passé à concocter vos plats. Vous avez à votre disposition les condiments qu’il vous faut pour cuisiner une grande variété de mets. Savez-vous en quoi l’ail séché est-il meilleur ? Voici des réponses qui vont vous éclairer.

La préservation des nutriments

Pour que vous ayez une idée de la valeur des apports nutritionnels de l’ail, nous vous présentons la composition des minéraux présents dans ce légume condiment.

Dans 100 g d’ail, on trouve une grande quantité de nutriments :

  • 200 mg de soufre,
  • 134 mg de phosphore,
  • 38 mg de calcium,
  • Les vitamines A, B et C,
  • Des fibres alimentaires,
  • Des oligo-éléments.

Réalisée à moins de 40°C, la déshydratation de l’ail n’affecte pas la teneur en ces nutriments.

La conservation des vertus thérapeutiques

À l’état frais, l’ail écrasé peut soulager les maux de dents. Même déshydraté, ce condiment ne perd pas ses vertus thérapeutiques. C’est un excellent allié pour :

  • Prévenir le cancer : consommer 2 gousses d’ail par jour réduirait de 50 % les risques de la maladie.
  • Lutter contre la grippe : l’allicine s’achemine dans le sang et dans l’arbre respiratoire afin d’anéantir les virus et les bactéries.
  • Traiter les maladies de peau : l’ail est un antifongique et un antiviral naturel.
  • Réguler la tension artérielle.

Les avantages culinaires de l’ail séché

Le séchage de l’ail ne modifie ni le goût ni le parfum de l’ail. Sachez que sous sa forme séchée, l’ail est facile à digérer. Vous pouvez également utiliser ce condiment pour assaisonner les salades ou améliorer la saveur des sauces. Ranger votre ail séché dans une boîte alimentaire hermétique permettra d’optimiser la durée de sa conservation.

Comment faire sécher de l’ail ?

Pour le séchage de l’ail, il est possible de choisir entre plusieurs techniques de déshydratation.

Le séchage naturel

C’est le procédé le plus simple à réaliser, mais il requiert beaucoup de patience :

  • Si l’ail est encore tressé, suspendez-le dans un endroit où il pourra être en continu exposé au soleil.
  • S’il n’en reste que la gousse, mettez-le sur une assiette avant de le faire sécher au soleil. Attendez environ 3 semaines pour obtenir de l’ail séché.

Le séchage au four

Ce type de séchage est plus rapide, mais s’avère plus coûteux. Il consiste à :

  • Éplucher l’ail,
  • Le laver et le couper en quartiers ou à l’émincer,
  • Mettre les morceaux d’ail au four pendant 24 h ou plus, à une température de 80°C au maximum. Pour obtenir une texture croquante, maintenez la température du four à 60°C pendant 2 h, puis baissez-la à 50°C.

N’excédez surtout pas cette température et, si possible, laissez la porte du four entrouverte pour y laisser passer de l’air.

Le séchage de l’ail au déshydrateur

Le déshydrateur alimentaire est un appareil électroménager conçu spécialement pour sécher les fruits et les légumes.

Si vous en possédez un, n’hésitez pas à y recourir pour sécher plus rapidement vos réserves d’ail. Voici les étapes à suivre pour ce mode de séchage de l’ail :

  • Déposez les émincés d’ail propres sur la plaque du déshydrateur,
  • Laissez-le sécher les émincés pendant environ 2 heures.

Privilégiez une température à 40°C, vous obtiendrez ainsi de l’ail à la texture croquante. Le séchage au déshydrateur dure en moyenne 2 heures. Pour vérifier si ce temps est suffisant, prenez un morceau d’ail et écrasez-le. Si vous constatez qu'il y a encore de l’humidité, le processus doit être poursuivi.

La consommation d’ail ne représente aucun risque pour la santé, elle est d’ailleurs recommandée. Nous vous conseillons de lire cet article pour savoir comment réaliser le séchage de l’oignon au déshydrateur.

Partagez cet article: