La recette du pain essene sans gluten

Recette du pain essene
Essene bread

Pour les adeptes des régimes crus ou les crudivores, pour les intolérants au gluten, le pain essène est une alternative intéressante au pain traditionnel. Ne contenant aucun des ingrédients phares de ce dernier : que ce soit de la farine ou encore de la levure, ce pain pouvant facilement être réalisé maison grâce au déshydrateur est confectionné aujourd'hui par un nombre croissant de foyers. Via cet article, découvrez dans une première partie tout ce qui fait la singularité de ce pain, découvrez par la suite tous les bienfaits qu'on lui prête et finalement nous vous dévoilerons nos recettes pour réaliser chez vous ce merveilleux pain cru. 

De quoi est composé le pain essène ?

Originaire à la base des Esséniens, une communauté juive établie Palestine un peu avant notre ère, le pain essène est un pain conçu sans cuisson.

Ce pain bon pour la santé se préparait et se prépare toujours essentiellement à base :

  • D'ingrédients crus : légumes, fruits, jeunes pousses...
  • Ainsi que de germinations, provenant majoritairement du blé, parfois de l'épeautre, du quinoa ou du sarrasin.

Dans le temps, à défaut d'autre mode de déshydratation, les graines germées étaient broyées entre deux pierres puis séchées sur chaque face naturellement au soleil, un jour après l'autre. Ce mode de déshydratation, ingénieux, permettait de préserver toutes les vertus nutritionnelles des graines. Et à propos de vertus, découvrons justement à présent tous les bienfaits de ce type de pain.

Les vertus du pain essène

Outre la farine et la levure qui, comme on l'a déjà évoqué, sont totalement absents de la recette de ce pain, le pain essène lorsqu'il est fabriqué maison ne contient également ni matières grasses saturées, ni lait, ni oeufs ni sucre. Ce qui en fait une collation ou un petit-déjeuner de choix pour toutes les personnes partisanes du régime vegan

D'une richesse exceptionnelle en vitamines et en minéraux, le pain essène est mieux digérée que la majorité des pains vendus en boulangerie ou grande surface. Par ailleurs, lorsqu'il est préparé chez soi, ce pain reste très riche en enzymes et constitue un excellent boosteur de vitalité. Notez aussi que la germination dont font l'objet les graines de céréales composant le pain essène démultiplient les apports en vitamines de ce pain.

Ainsi à titre indicatif, sachez que :

  • Les apports en vitamine C augmentent de 600 %,
  • Ceux en vitamine A de plus de 300 %,
  • Idem pour les vitamines B2,
  • Et une augmentation de plus de 200% pour la vitamine B6.

Toutefois, il faut savoir que le pain essène est fortement déconseillé aux personnes atteintes d'intolérose au gluten.

Réussir la germination des graines

Pour réussir une recette de pain essène, vous aurez à commencer bien évidemment par la première étape invariable de la préparation de ce type de pain : la germination des graines.

Au choix, selon vos goûts et votre mode de vie mais aussi selon vos éventuelles intolérances (allergies ou pas au gluten), commencez déjà ainsi par choisir vos graines. Blé, orge, sarrasin, seigle, riz complet, petit-épeautre, quinoa, maïs, optez pour les céréales qui vous conviennent le mieux.

Suivez ensuite les différentes étapes de préparation :

  • Mettez les céréales de votre choix à tremper dans un saladier pendant 12 bonnes heures,
  • Au terme de ce délai, rincez-les soigneusement puis placez-les dans un germoir,
  • En fonction de la température de la pièce dans laquelle vous aurez placé le germoir, mais aussi du type de céréale choisi, laissez se mettre en place le processus de germination entre 2 et 3 jours tout en veillant chaque soir à bien rincer les céréales sous un filet d'eau pour éviter que celles-ci ne pourrissent, mais aussi pour optimiser la germination.
  • À l'issue des 3 jours, grand maximum, vous saurez au petit germe blanc qui aura pointé que vos graines sont fin prêtes pour l'étape suivante soit la préparation de la pâte.

Nos recettes de pain essène aux légumes crus

D'un goût délicatement sucré et d'une texture dense mais très moelleuse, le pain essène n'a pas fini de faire danser nos papilles et de vouloir du bien à notre organisme.

Si la douceur et le côté sucré du pain essène faisaient déjà l'identité de ce pain depuis son apparition et via la recette traditionnelle, dans sa variante actuelle, ces deux caractéristiques sont encore plus accentués et une autre saveur : sa version salée a même depuis longtemps pointé le bout de son nez.

Une variante qui met à l'honneur les fruits sechés (dans sa version sucrée) ou les légumes séchés (pour sa version salée) dans sa recette. Dans cette dernière partie, plutôt adeptes du salé à la rédac, nous vous présentons  nos deux succulentes recettes de pains aux légumes crus au déshydrateur.

Recette de pain essène aux tomates séchées

Pour la pâte de notre pain essène aux tomates séchées, vous aurez besoin :

  • De votre portion de céréales germées (300g),
  • D'une pincée de sel (ces deux premiers ingrédients constituent les deux ingrédients de base d'un pain essène nature)
  • Et bien sûr de vos petites tomates séchées (50g) et d'un peu d'olives ou de câpres.
  • Pour une pâte qui ne colle pas aux doigts, nous vous conseillons aussi d'ajouter 1 à 3 cuillères à soupe d'oléagineux mixés (noisette, amandes ou noix selon vos goûts).

Pour sa réalisation, suivez les étapes suivantes :

  1. Commencez par mixer les céréales germées jusqu'à obtention d'une pâte homogène.
  2. Puis, seulement, après rajoutez les autres ingrédients avant de mixer à nouveau.
  3. Façonnez ensuite vos petites tranches de pâtes, rondes, carrées, rectangulaires, c'est selon vos envies mais n'excédez pas toutefois 10 cm de dimension et 3 cm d'épaisseur grand maximum pour une deshydratation convenable de votre pâte. 
  4. Une fois vos tranches de pâtes façonnées, il ne vous restera plus qu'à disposer celles-ci sur le plateau de votre déshydrateur et d'attendre que votre machine fasse son oeuvre. Cela, sachant que plus la pâte est épaisse et grande, plus le temps de déshydratation sera long.

Pour un pain d'environ 1 cm d'épaisseur, comptez 18 heures au déshydrateur à 42°C, tandis que pour un pain plus épais de 3 cm d'épaisseur par exemple, la déshydratation sera plus longue. Pour vous rendre compte du fait que votre pain soit prêt ou non, sachez que celui-ci l'est lorsque la croûte n'est plus collante et que celle-ci ne présente pas non plus des fissures (ce qui serait signe que le pain aurait été trop séché). Et voilà, vous n'avez plus qu'à déguster !

Recette de pain essène aux courgettes séchées

Pour cette seconde recette de pain cru aux courgettes, sachez que le principe de la préparation est tout à fait le même que celui de notre première recette et pour la préparer, il vous suffira juste de vous conformer étapes par étapes à cette recette, mais à miser seulement sur des courgettes séchées au lieu des tomates.

Selon votre goût ensuite et toujours conformément aux préceptes de la première recette, agrémentez votre préparation d'épices, d'aromates et d'oléagineux de votre choix.

Partagez cet article: