Herbes aromatiques séchées au déshydrateur

Comment réaliser des herbes aromatiques séchées au déshydrateur ?
Conseils pour réussir les herbes aromatiques séchées au déshydrateur

Il existe autant de méthodes qui vous permettent de sécher les herbes aromatiques. Si les méthodes naturelles, comme le séchage à l’air libre, sont autant prisées, celles qui impliquent l’utilisation de produits ou d’appareils restent tout aussi efficaces et rapides. C’est le cas de l’usage d’un déshydrateur alimentaire. Quelles sont les plantes qui s’apprêtent à cette situation et quelles sont les étapes pour y arriver ? Le point.

Quels avantages à faire sécher les herbes aromatiques ?

Les herbes aromatiques ne poussent pas pendant l’hiver. Raison pour laquelle, il est impératif de les conserver avant cette période. Bien que les herbes aromatiques séchées soient disponibles sur le marché, vous pouvez aussi les réaliser chez vous facilement. En plus d’être simple à réaliser, l’intérêt de cette opération se trouve dans la durée de conservation. De plus, cela ne change en rien la saveur et le goût.

Les plantes aromatiques les plus connues pour être séchées sont :

  • La sauge,
  • La verveine,
  • La ciboulette,
  • Le thym,
  • Le romarin,
  • Le basilic,
  • La marjolaine,
  • L’origan,
  • L’estragon,
  • La coriandre, etc.

Une fois séchées, vous pouvez utiliser vos herbes aromatiques dans :

  • La préparation ainsi que l’assaisonnement de vos salades : persil, ciboulette, basilic,
  • La préparation d’une tisane : mélisse, menthe et sauge,
  • L’ajout dans le sel pour redonner du goût à vos aliments.

Séchage des herbes aromatiques au déshydrateur : les étapes à suivre

Plusieurs étapes sont à respecter pour obtenir des herbes aromatiques séchées de qualité. Il est important de bien les suivre afin d’assurer un temps de conservation optimale.

La cueillette des herbes

Commencez donc par cueillir les herbes aromatiques de votre choix bien avant qu’elles ne fleurissent. Effectivement, une fois qu’elles arrivent à ce stade, elles perdent entièrement leur goût. Ainsi, il faut les cueillir bien avant. Et pour qu’elles gardent toute leur saveur, il est important de les cueillir en début de matinée.

Une fois que vous les avez cueillies, disposez-les de façon séparée, puis commencez à enlever les feuilles des tiges. Une autre astuce est aussi de tout laisser sécher et ne pas séparer les feuilles des tiges qu’une fois séchées. C’est qu’en effet, ce sera plus facile. En attendant la prochaine étape, disposez-les dans un panier ou bien dans un sac en toile.

Le nettoyage des herbes aromatiques

Une fois que vous avez terminé votre cueillette, passez à l’étape de nettoyage. Pour ce faire, commencez par les laver délicatement avec un chiffon humide, une à une. Ne le faites pas directement sous l’eau, car cela risquerait de les abîmer. Après, assurez-vous qu’elles soient complètement séchées pour ne pas les laisser moisir.

Le séchage des herbes aromatiques

Lorsque les herbes aromatiques sont dépourvues de toutes les saletés, vous pouvez passer au séchage. Mais avant, enlevez toutes les feuilles mortes et malades. Une fois que vos herbes aromatiques sont prêtes, procédez maintenant au séchage. Disposez-les sur le plateau du déshydrateur herbes aromatiques. Vous pouvez les laisser à l’étroit entre elles si vous n’avez pas assez de place.

Combien de temps pour le séchage de vos herbes aromatiques ?

En général, il faut compter entre deux à six heures pour bien sécher les plantes. Cela dépend du type d’herbes à sécher. Comme cette opération est assez délicate, gardez-les à vue et surveillez-les de près, et ce, pour éviter qu’elles ne soient pas sèches ou trop séchées. Pendant le processus, vous pouvez changer la température de votre déshydrateur. Commencez par une température de 50 °C, puis baissez au fur et à mesure.

Partagez cet article: