La réhydratation des champignons

Deshydratration champignons
Champignon séché

Morilles, cèpes, trompettes de la mort, girolles, pleurotes, mousserons, chanterelles... Tous ces types de champignons achetés frais à l'arrivée de l'automne peuvent être déshydratés maison à l'aide du déshydrateur pour une consommation ultérieure. Dans cet article, nous vous dévoilons à la fois comment procéder pour déshydrater des champignons (ainsi, ils se conserveront facilement jusqu'à un an) mais également comment vous y prendre pour les réhydrater. En bonus, nous vous livrerons notre astuce pour une réhydratation express si le temps vous fait défaut.

Déshydrater ses champignons au déshydrateur 

Pour déshydrater ses champignons au déshydrateur, rien de plus simple. Il ne vous sera demandé que de suivre 3 étapes de manière précise: le nettoyage, la découpe puis le passage au déshydrateur suivant certaines exigences. Mais voyons cela tout de suite.

1) Le nettoyage des champignons

Etape indispensable avant la déshydratation des champignons, le nettoyage permet de débarasser les champignons de la terre et d'éventuelles parties qui seraient âbimées.

Pour le nettoyage des champignons, celui-ci se réalise au moyen d'un brossage, d'un raclage minutieux (pour débarasser les champignons de la terre incrustée entre les nervures) et d'un rinçage rapide sous l'eau sachant que les champignons en eux-même sont déjà naturellement gorgés d'eau. Il est donc tout à fait contreproductif de les laisser tremper trop longtemps dans l'eau.

2) La découpe des champignons

Quant à la découpe des champignons, pour être passés au déshydrateur, ceux-ci doivent, pour un séchage optimal faire une taille de 6-7 mm.

Pour ne pas âbimer les champignons, qui restent très fagiles à la découpe, veillez à utiliser un couteau bien aiguisé et à ne surtout pas oublier de découper les pieds !

3) Le passage des champignons au déshydrateur

Pour obtenir vos fines lamelles de champignons séchés au déshydrateur, déposez tout simplement vos champignons découpées sur la grille de votre déshydrateur. Réglez la température de votre déshydrateur à 45°C et c'est parti.

Dépendamment du taux d'humidité du champignon et de sa densité, le séchage prendre entre 3 et 10 heures.

4) Des déshydrateurs performants pour sécher vos champignons

Pour le séchage maison de vos champignons, nous vous présentons ci-après une petite sélection de séchoirs alimentaires pour petits budgets qui fera parfaitement l'affaire,

Réhydrater des champignons : le procédé classique !

Pour réhydrater vos champignons séchés avant de les incorporer à une préparation, voici la marche à suivre :

  1. Faites bouillir de l'eau.
  2. Une fois l'eau tiède, trempez-y vos champignons séchés pendant une bonne trentaine de minutes et recouvrez d'un papier film.
  3. À l'issue de ce procédé, et une fois que vous aurez pris soin d'égoutter vos petits champignons, vous retrouverez vos champignons parfaitement déshydratés et prêts à l'emploi. 

Par ailleurs, sachez que l'eau n'est pas le seul liquide qui puisse vous permettre de mener à bien l'opération de réhydratation des champignons :

  • Du lait,
  • Une bière brune,
  • Du thé,
  • Un vin blanc coupé à l'eau,
  • Un bouillon de volaille...

Tous ces liquides pourront vous servir pour réhydrater vos champignons. Avec au final des variations de saveurs inédites, sachant que d'ailleurs la réhydratation de champignons déshydratés présentera déjà l'avantage en terme de goûts pour les champignons d'en décupler tous les arômes et toutes les saveurs.

Notre astuce pour une réhydratation express de vos champignons

Pour réhydrater rapidement vos champignons lorsque le temps vous manque, recourez à cette astuce ingénieuse :

  1. Munissez-vous d'un contenant qui puisse aller au micro-ondes.
  2. Puis mettez-y vos champignons déshydratés.
  3. Veillez ensuite à recouvrir les champignons d'eau.
  4. Puis mettez votre micro-ondes en marche à puissance maximale pour 3 minutes. 

Ce laps de temps passé, vos champignons seront tout autant parfaitement déshydratés que si vous aviez recouru au procédé classique, et déjà prêts à être utilisés.

Partagez cet article: