Déshydrateur alimentaire : les températures idéales pour sécher les aliments

A quelle température déshydrater les aliments ?
Comment déterminer la température idéale pour un aliment ?

Les fruits et légumes séchés offrent à notre organisme des ingrédients nutritionnels de qualité. Mais encore faut-il savoir comment déshydrater des fruits ou des légumes. Connaître la température idéale d’un déshydrateur alimentaire n’est pas une tâche simple. Celle-ci varie en fonction de l’aliment à déshydrater. En effet, la température pour déshydrater des fruits n’est pas la même que pour les légumes.

Pourquoi sécher les aliments au déshydrateur ?

Le déshydrateur alimentaire est très utilisé aussi bien par les particuliers que par les professionnels en raison de ses multiples avantages. Contrairement au mode de séchage d’aliments au soleil, le déshydrateur offre une plus grande précision. Certes, il est possible de régler la température du séchoir en fonction de la consistance de l’aliment.

Sachez également que l’usage d’un séchoir alimentaire n’affecte en rien la qualité nutritionnelle des aliments. Cela s’explique par le fait que la température maximale insufflée par le séchoir est de 65 °C. C’est la raison pour laquelle les vitamines et les minéraux présents dans les fruits et les légumes ne sont pas altérés.

En outre, le déshydrateur d’aliment offre une grande variété de recettes. En effet, c’est la solution par excellence pour profiter des fruits de saison toute l’année. Cet ustensile permet également de faire varier les contenus de vos plats. Vous pouvez, par exemple, utiliser les tomates séchées comme :

  • Condiment,
  • Ingrédient de base des plats salés,
  • Confit sucré, etc.

Les facteurs faisant varier la température de déshydratation d’aliment

Il est essentiel de trouver la bonne température de séchage des fruits et légumes de votre déshydrateur.

Temps de séchage

La température de séchage et la durée de séchage sont intimement liées. Si la température est trop basse, le temps de séchage ainsi que votre consommation d’électricité vont augmenter. Chaque aliment présente une durée de séchage différente. Par exemple, il faut 6 à 10 heures pour sécher des bananes contre 20 à 28 heures pour les abricots. Cette durée varie toutefois en fonction de plusieurs facteurs, à savoir :

  • Le taux d’humidité dans l’air,
  • Le taux d’humidité dans l’aliment,
  • Les méthodes de préparation.

L’humidité des aliments

Vous devez aussi prendre en compte la quantité d’eau présente dans les aliments. Vous devez savoir que la teneur en eau d’un fruit ou d’un légume varie en fonction de la région. Il varie également à cause des précipitations qui ont eu lieu durant sa croissance et d’autres paramètres environnementaux. À cela s’ajoute aussi le degré de maturité de l’aliment.

Le tranchage des aliments

Le tranchage des aliments est le dernier paramètre à considérer. Si vous tranchez les aliments correctement de manière uniforme, vous obtiendrez le résultat escompté. De même, vous devez les distribuer en une seule couche sur les plateaux. Il existe des modèles de déshydrateur alimentaire à 5 plateaux et à 9 plateaux. Si le dispositif ne dispose pas de minuterie, il y a un interrupteur sur le thermostat. Il vous suffit de tourner dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour l’éteindre et dans le sens des aiguilles d’une montre pour trouver la bonne température. 

La température idéale pour déshydrater les aliments

Ainsi, la température maximale d’un déshydrateur est de 65 °C. Si la température est trop élevée, les aliments peuvent former une croûte. Cela signifie que les aliments auront l’apparence d’un aliment séché à l’extérieur, mais seront encore humides à l’intérieur. À l’inverse, si la température est trop basse, le temps de séchage augmentera. Pour faire sécher un aliment, la température peut varier en fonction de plusieurs facteurs.  

La température de séchage idéal dépend de l’aliment, notamment :

  • 60 °C pour les abricots, les oignons, les pêches, etc.
  • 50 °C pour les ananas, les asperges, les champignons, les courgettes, les fraises, les kakis, etc.
  • 40 °C pour les aromatiques,
  • 55 °C pour les bananes et cerises,
  • 30 °C pour les pâtes,
  • 68 °C pour le lait, les mandarins, les meringues, les oranges, les piments, les poissons, les pommes de terre, etc.

Vous êtes fin prêt à déshydrater comme il faut vos fruits et légumes !

Partagez cet article: